Actualités

Page  1 sur 5  > >>

Catégorie : Expositions et spectacles

exposition Secret de l'èrbaSecret de l'èrba

Photos de Georges Souche et textes de Max Rouquette

A Béziers du 11 mars au 30 avril. Médiathèque d'Agglomération André-Malraux, en partenariat avec le CIRDÒC.
Entrée libre durant les heures d'ouverture de la Médiathèque. Voir infos et horaires

Avec cette exposition empruntant son titre à l’un des textes fondateurs de l’oeuvre de Max Rouquette, Georges Souche rend hommage à l’écrivain disparu en 2005, avec lequel il publia deux ouvrages en 1996 et 1999.

Garrigue secrète, graminées jaillissant de l’ombre, jardins abandonnés et sources mystérieuses… le photographe nous entraîne au coeur du pays de l’enfance, dans une approche très intimiste. L’exposition présente en alternance les photographies et des extraits de l'oeuvre qui leur font écho. Exceptionnellement à cette occasion, elle est enrichie de manuscrits et documents prêtés par le CIRDÒC.

Pour en savoir plus sur cette exposition, voir le site du photographe Georges Souche

Catégorie : Expositions et spectacles

exposition Max Rouquette

Du 4 décembre 2014 au 28 février 2015, la médiathèque centrale d'Agglomération Emile Zola présente à Montpellier une grande exposition patrimoniale gratuite, "Max Rouquette, la liberté de l'imaginaire". A travers cette exposition, il est proposé au public de découvrir une partie de la donation Max Rouquette (1908-2005) faite à la médiathèque Emile Zola. Près de 200 documents, livrets manuscrits, photos, dessins, lettres... sont ainsi présentés pour l'occasion.

À l'occasion de cette exposition patrimoniale, le réseau des médiathèques de Montpellier Agglomération organise de nombreuses animations dans ses établissements pour célébrer la mémoire de Max Rouquette : conférences, contes, spectacles, ateliers...

Pour télécharger le programme complet, cliquez ici.

Catégorie : Editions - rééditions
Catégorie : Expositions et spectacles

Hommage à Max Rouquette au château de Flaugergues

Pour en savoir plus, cliquer ici.

Catégorie : Autres actualités

Pour commander le disque et écouter des extraits, cliquer ici.

Eric Fraj chante Lorca en ocMax Roqueta comencèt de revirar Lorca en occitan dins las annadas 40, e contunharà d’o far de lònga dins sa vida. Lo cant prigond, l’inspiracion populara e la modernitat poëtica dau poèta andaló noiriràn sa cèrca pròpria. Eric Fraj pòt cantar tan plan en òc coma en castilhan o en catalan. Aicí, canta, a capella, o acompanhat a la guitarra de Morgan Astruc, quinze poèmas d’aquela revirada occitana de Lorca, trachs dau Romencero gitano, dau Cante Jondo, dau Divan dau Tamarit, e dau Planh per Ignacio Sanchez Meijías. La votz occitana tota de clartats e d’ombras, los ritmes andalós en resonància discreta, se fondon per bailar quicòm de nòu, de singular, e de fòrça esmovent…

Max Rouquette a commencé à traduire Lorca en occitan dans les années 40, et continuera tout au cours de sa longue vie. Il reconnaîtra chez le poète andalou ce chant profond, cette fusion d’inspiration populaire et de modernité poétique que lui-même plaçait au coeur de sa recherche. Éric Fraj peut chanter aussi bien en occitan qu’en castillan ou catalan. Il chante ici, soit a capella, soit accompagné à la guitare de Morgan Astruc, quinze poèmes de Lorca dans la traduction de Max Rouquette, tirés du Romancero gitano, du Cante Jondo, du Divan del Tamarit, et du Llama per Ignacio Sanchez Mejías. La voix occitane toute de clartés et d’ombres, les rythmes andalous en résonance discrète, fusionnent pour donner quelque chose de neuf, d’original, et de très émouvant…


Catégorie : Editions - rééditions
Catégorie : Editions - rééditions

A l'occasion de la nouvelle édition de la version française de Vert Paradis, qui vient de paraître chez Actes-Sud, une table-ronde et des lectures sont proposées le 18 décembre 2012 à 18 h 30 à la Médiathèque Emile Zola de Montpellier.

Vert ParadisLa table-ronde sera animée par Philippe-Jean Catinchi, chroniqueur au Monde des livres, et réunira Roland Pécout, écrivain et chercheur, auteur de la préface, le poète et romancier Frédéric-Jacques Temple, ami de longue date de Max Rouquette, et Jean-Frédéric Brun, poète et romancier occitan, président des Amistats Max Rouquette.

Le 18 décembre 2012 à 18 h 30 à la Médiathèque Emile Zola de Montpellier

Catégorie : Editions - rééditions

Parution : 21 novembre 2012

Vert ParadisLa précédente édition française de Vert Paradis, chef d'oeuvre de Max Rouquette prosateur, était épuisée depuis 2008. Cette nouvelle édition chez Actes Sud, vient donc combler une grande lacune.

Vert Paradis trouve sa source dans l’austérité lumineuse des Arrière-Pays languedociens, ce “pays au reflet de légende”. En puisant dans les réminiscences d’une enfance profondément marquée par le contact avec la nature sauvage et en se réappropriant le matériau bruissant des contes issus de la tradition orale occitane, Max Rouquette chante la beauté universelle et tragique du monde et élève au rang du mythe les personnages les plus humbles de la vie quotidienne.
Ainsi, à travers le chasseur blessé qui agonise, la très jeune prostituée d’Arles qui va s’offrir aux gardians dans un mas de Camargue, le joueur de haubois prodigieux qui fait danser le diable, le vagabond aveugle appelant dans “la bonté de la nuit” son chien disparu ou encore le renard qui meurt de soif dans un bassin asséché, l’écrivain “chaman du quotidien” déploie sa vision cosmique de la vie.
Portée par une langue charnelle, l’œuvre majeure de Max Rouquette s’impose par son rythme et sa puissance poétique.

Le livre était épuisé depuis 4 ans. La nouvelle édition chez Actes Sud de ce texte emblématique a une triple originalité par rapport aux éditions précédentes :
• Vert Paradis a été écrit en occitan et traduit dans le monde entier. Cette nouvelle édition propose le livre I dans la traduction inédite de l’auteur lui-même, et le livre II dans celle d’Alem Surre Garcia.
• D’autre part, l’ordre des nouvelles dans les deux livres occitans a été rétabli, correspondant mieux à la chronologie d’écriture des textes, et à la volonté initiale de l’auteur.
• Enfin l’édition d’Actes Sud contient une préface pénétrante de Roland Pécout, et le texte est suivi de la postface de la première édition en 1981 : un entretien dans lequel Max Rouquette répond aux questions d’Henri Giordan, et qui éclaire lui aussi la démarche de l’écrivain.

Voir Vert Paradis sur le site des éditions Actes Sud