Catégorie : Editions - rééditions

Les psaumes de la nuit Max Rouquette

Une réédition très attendue, revue et présentée par Philippe Gardy avec le concours de Jean-Guilhem Rouquette

Les Psaumes de la nuit réunissent les trois premiers recueils poétiques de Max Rouquette : Les songes du matin (1937), Les songes de la nuit (1942) et La pitié du matin (1963). On trouve ici, rassemblés pour la première fois, tous les poèmes contenus dans ces trois recueils placés sous le signe des songes, sòmis en occitan. Entre sens et musique, les mots s’y donnent à la fois comme un envers et un ailleurs du monde : une tentative longuement mûrie de dérèglement du langage, non pas afin de le détruire ou de le tordre, comme d’autres s’y étaient exercés, mais pour en extraire et en concentrer les capacités d’enchantement et de trouble.

Un ouvrage à commander auprès de votre libraire ou directement chez l'éditeur.
Bon de commande

 

Catégorie : Editions - rééditions

La revue des Cahiers Max Rouquette n'ayant pas paru en 2017, ce nouveau numéro est un numéro double. Vous trouverez le sommaire complet ainsi que le bon de commande ici : Cahier Max Rouquette n°11-12

Cahiers Max Rouquette n°11-12

 

Catégorie : Expositions et spectacles

exposition Max Rouquette

Du 4 décembre 2014 au 28 février 2015, la médiathèque centrale d'Agglomération Emile Zola présente à Montpellier une grande exposition patrimoniale gratuite, "Max Rouquette, la liberté de l'imaginaire". A travers cette exposition, il est proposé au public de découvrir une partie de la donation Max Rouquette (1908-2005) faite à la médiathèque Emile Zola. Près de 200 documents, livrets manuscrits, photos, dessins, lettres... sont ainsi présentés pour l'occasion.

À l'occasion de cette exposition patrimoniale, le réseau des médiathèques de Montpellier Agglomération organise de nombreuses animations dans ses établissements pour célébrer la mémoire de Max Rouquette : conférences, contes, spectacles, ateliers...

Pour télécharger le programme complet, cliquez ici.

Catégorie : Editions - rééditions
Catégorie : Expositions et spectacles

Hommage à Max Rouquette au château de Flaugergues

Pour en savoir plus, cliquer ici.

Catégorie : Autres actualités

Pour commander le disque et écouter des extraits, cliquer ici.

Eric Fraj chante Lorca en ocMax Roqueta comencèt de revirar Lorca en occitan dins las annadas 40, e contunharà d’o far de lònga dins sa vida. Lo cant prigond, l’inspiracion populara e la modernitat poëtica dau poèta andaló noiriràn sa cèrca pròpria. Eric Fraj pòt cantar tan plan en òc coma en castilhan o en catalan. Aicí, canta, a capella, o acompanhat a la guitarra de Morgan Astruc, quinze poèmas d’aquela revirada occitana de Lorca, trachs dau Romencero gitano, dau Cante Jondo, dau Divan dau Tamarit, e dau Planh per Ignacio Sanchez Meijías. La votz occitana tota de clartats e d’ombras, los ritmes andalós en resonància discreta, se fondon per bailar quicòm de nòu, de singular, e de fòrça esmovent…

Max Rouquette a commencé à traduire Lorca en occitan dans les années 40, et continuera tout au cours de sa longue vie. Il reconnaîtra chez le poète andalou ce chant profond, cette fusion d’inspiration populaire et de modernité poétique que lui-même plaçait au coeur de sa recherche. Éric Fraj peut chanter aussi bien en occitan qu’en castillan ou catalan. Il chante ici, soit a capella, soit accompagné à la guitare de Morgan Astruc, quinze poèmes de Lorca dans la traduction de Max Rouquette, tirés du Romancero gitano, du Cante Jondo, du Divan del Tamarit, et du Llama per Ignacio Sanchez Mejías. La voix occitane toute de clartés et d’ombres, les rythmes andalous en résonance discrète, fusionnent pour donner quelque chose de neuf, d’original, et de très émouvant…


Catégorie : Editions - rééditions
Catégorie : Editions - rééditions

A l'occasion de la nouvelle édition de la version française de Vert Paradis, qui vient de paraître chez Actes-Sud, une table-ronde et des lectures sont proposées le 18 décembre 2012 à 18 h 30 à la Médiathèque Emile Zola de Montpellier.

Vert ParadisLa table-ronde sera animée par Philippe-Jean Catinchi, chroniqueur au Monde des livres, et réunira Roland Pécout, écrivain et chercheur, auteur de la préface, le poète et romancier Frédéric-Jacques Temple, ami de longue date de Max Rouquette, et Jean-Frédéric Brun, poète et romancier occitan, président des Amistats Max Rouquette.

Le 18 décembre 2012 à 18 h 30 à la Médiathèque Emile Zola de Montpellier

Catégorie : Editions - rééditions

Parution : 21 novembre 2012

Vert ParadisLa précédente édition française de Vert Paradis, chef d'oeuvre de Max Rouquette prosateur, était épuisée depuis 2008. Cette nouvelle édition chez Actes Sud, vient donc combler une grande lacune.

Vert Paradis trouve sa source dans l’austérité lumineuse des Arrière-Pays languedociens, ce “pays au reflet de légende”. En puisant dans les réminiscences d’une enfance profondément marquée par le contact avec la nature sauvage et en se réappropriant le matériau bruissant des contes issus de la tradition orale occitane, Max Rouquette chante la beauté universelle et tragique du monde et élève au rang du mythe les personnages les plus humbles de la vie quotidienne.
Ainsi, à travers le chasseur blessé qui agonise, la très jeune prostituée d’Arles qui va s’offrir aux gardians dans un mas de Camargue, le joueur de haubois prodigieux qui fait danser le diable, le vagabond aveugle appelant dans “la bonté de la nuit” son chien disparu ou encore le renard qui meurt de soif dans un bassin asséché, l’écrivain “chaman du quotidien” déploie sa vision cosmique de la vie.
Portée par une langue charnelle, l’œuvre majeure de Max Rouquette s’impose par son rythme et sa puissance poétique.

Le livre était épuisé depuis 4 ans. La nouvelle édition chez Actes Sud de ce texte emblématique a une triple originalité par rapport aux éditions précédentes :
• Vert Paradis a été écrit en occitan et traduit dans le monde entier. Cette nouvelle édition propose le livre I dans la traduction inédite de l’auteur lui-même, et le livre II dans celle d’Alem Surre Garcia.
• D’autre part, l’ordre des nouvelles dans les deux livres occitans a été rétabli, correspondant mieux à la chronologie d’écriture des textes, et à la volonté initiale de l’auteur.
• Enfin l’édition d’Actes Sud contient une préface pénétrante de Roland Pécout, et le texte est suivi de la postface de la première édition en 1981 : un entretien dans lequel Max Rouquette répond aux questions d’Henri Giordan, et qui éclaire lui aussi la démarche de l’écrivain.

Voir Vert Paradis sur le site des éditions Actes Sud

 

 

Catégorie : Editions - rééditions
Catégorie : Expositions et spectacles

Vendredi 21 octobre 2011
A partir de 18h30 à la Médiathèque Max Rouquette de Bédarieux

Renseignements : 04 67 95 99 70 / mediatheque@bedarieux.fr

Affiche exposition Max Rouquette18h30 : vernissage de l'exposition "Max Rouquette l'enchanteur"

Cette exposition retrace en 20 tableaux le parcours de l’homme et de l’écrivain, son engagement dans l'écriture et dans la défense de la culture d'oc, ainsi que les diférents aspects de son oeuvre.

Une exposition produite par l'association Amistats Max Rouquette, en 2008 à l'occasion du centenaire de l'écrivain. Conception graphique et réalisation : Georges Souche

Exposition ouverte les selon horaires d’ouverture de la médiathèque jusqu’au samedi 19 novembre

19h30 : Annette Clément lit Max Rouquette
Textes choisis dans « Verd paradis » : La mort de Costasolana, Catarina Marionassa, Ganocha, La nuit du rouge-gorge, Le secret de l’herbe...

20h30 : Rasims de Luna
Présentation de la création musicale Rasims de luna et du coffret-disque, en présence de Roland Pécout (récitant), Laurent Audemard (direction musicale, clarinettes, hautbois languedocien) et François Fava (saxophones et flûte) qui interpréteront des extraits du disque.
Plus d'infos sur Rasims de luna

 

 

Catégorie : Expositions et spectacles

Présentation de Philippe Gardy, poète et critique
Poèmes interprétés en espagnol et en occitan par le chanteur Éric Fraj

le Jeudi 6 Octobre à 18 heures à Montpellier, Salle Pétrarque – Entrée libre

La traduction occitane par Max Rouquette du Romancero gitano et du Cante jondo de Federico García Lorca marque la rencontre de deux grands poètes du XXe siècle aujourd'hui disparus. Ces deux recueils, ainsi que le Llanto por Ignacio Sánchez Mejías et le Divan del Tamarit, viennent d'être édités en deux volumes par les éditions occitanes de Toulouse, Letras d'òc.

Il s'agit d'une traduction emblématique à plus d'un titre, puisqu'elle montre l'influence qu'a eu très tôt le poète espagnol sur la poésie occitane, quelques années seulement après sa mort. Les Occitans trouvait en Lorca cette alchimie réussie, dont ils recherchaient la formule de leur côté, d'authentique tradition populaire, d'inspiration totalement libérée et de modernité littéraire. Ils retrouvaient aussi dans le romance une forme populaire déjà existante chez nous, illustrée d'un intéressant répertoire.

Parmi les poètes occitans d'emblée conquis par cette découverte, figure l'un des plus grands, « notre » écrivain montpelliérain Max Rouquette. Chez Max Rouquette, initiateur essentiel du renouveau poétique occitan à la charnière de la guerre, les affinités personnelles étaient encore plus profondes, au point qu'en 1942, non content de traduire dans la revue occitane Òc les romances du poète andalou, il écrit et publie sous le nom de Lorca un poème dont il est en réalité l'auteur, « Lo banh de la luna » (Le bain de la lune), et qui, bien plus tard, en 1986, trouvera place dans le recueil Lo Maucòr de l’Unicòrn (Le Tourment de la licorne).

Cette version occitane d'un poète espagnol parmi les plus marquants sera présentée en octobre salle Pétrarque, en présence de l'éditeur, par le poète et critique Philippe Gardy. Le chanteur Éric Fraj interprétera des poèmes de Lorca, en espagnol et dans la traduction occitane de Max Rouquette.

C'est donc à un événement poétique et à une création musicale que la Municipalité, l'association Amistats Max Rouquette et le département d'occitan de l'Université Paul Valéry convient les Montpelliérains (et les autres) en ce premier jeudi d'octobre.

… « el Cante Jondo ». Çò qu’o ditz melhor que tot : lo Cant fonsut. Aquel que monta coma aiga de fònt per s’espandir a ras de la fònt, dins lo trelús de l’èr, e ritz, jot l’alen cotigós de l’aureta. E que s’enchaut de tota autra lei que la de son pes e de la fòrça que, dau dedins de la tèrra lo buta, de lònga, a s’espandir dins lo clar dau solelh. E a tornar au cèl lo grand trelús de son imatge.
(Max Rouquette, Mièja-Gauta)

… « el Cante Jondo ». Ce qu'on ne peut mieux traduire que par le Chant profond. Celui qui monte comme de l'eau de source pour se répandre au bord de la fontaine, dans l'éclat de l'air, et qui rit sous le souffle chatouilleux de la brise. Et qui ne se soucie d'aucune autre loi que celle de son poids et de la force qui, du dedans de la terre, le pousse sans cesse à se répandre dans la clarté du soleil. Et à renvoyer vers le ciel le grand éclat de son image.

Catégorie : Editions - rééditions

Cahiers Max Rouquette n°5
Après avoir évoqué les relations de Max Rouquette avec les peintres(n°3) et les musiciens (n°4), ce nouveau numéro de la revue annuelle aborde les liens (personnels et/ou littéraires) de l'écrivain avec quelques auteurs du XXe siècle : Frédéric-Jacques Temple, Roland Pécout, Sully-André Peyre, Ismael Girard, William Faulkner...

Infos et sommaire complet ici

 

 

 

 

Catégorie : Expositions et spectacles

Médée l'africaine
Après les succès des précédentes représentations de Médée, le Théâtre Nanterre-Amandiers de Jean-Louis Martinelli poursuit ses tournées en France et à l'étranger.

- à Villeurbanne, du 22 mars au 3 avril 2011, au TNP
- à Belfort, du 6 au 8 avril, au Théâtre du Granit
- à Porto (Portugal), Teatro Nacional São João les 20, 21 et 22 mai

A l'automne, Médée sera jouée au Brésil (Porto Alegre) et en Argentine (Buenos Aires).

Lire ici l'article du Progrès de Lyon

 

Catégorie : Autres actualités

L'esprit de Max
La compagnie Escalier.B jouera l'Esprit de Max à Saint-Gervais sur Mare (salle culturelle) le dimanche 3 avril à 15 h.

Créé à partir de l'univers de Max Rouquette, en 2008 à l'occasion du centenaire, L'Esprit de Max est un spectacle que la Compagnie Escalier.B a voulu joyeux et intrigant, un voyage surnaturel sous forme de tableaux rythmés par la musique dans l’univers d’un personnage aux multiples facettes.

 

En savoir plus sur ce spectacle

 

 

 

 

Catégorie : Editions - rééditions

Rasims de lunaEn savoir plus sur Rasims de Luna

Le 19 juin 2008, l'Opéra Comédie de Montpellier servait de cadre à l’un des grands évènements du centenaire de Max Rouquette : un concert exceptionnel réunissant, sous la direction musicale de Laurent Audemard, un ensemble de 5 musiciens, de 4 chanteurs et de Roland Pécout (récitant) afin de célébrer en musique l'œuvre poétique de l'écrivain.

Mêlant le chant, les musiques traditionnelles et contemporaines, le jazz et la poésie, cette création unique en son genre est aujourd'hui publiée sous la forme d’un coffret rassemblant le CD et un livret de 64 pages.

Produit par l'association et édité par BUDA Musique, le coffret est disponible au prix de 20 euros et vous pouvez le commander en ligne en cliquant ici.

Catégorie : Editions - rééditions

Romancero GitanPoèma dau Cante Jondo de Federico García Lorca
Version occitana de Max Roqueta
Edicion establida per Felip Gardy
Edicions Letras d'òc. Data de parucion : 10/2010

Presentacion sus lo siti de Letras d'òc

Servar lo ritme, servar l’idèa : aquí lei doas dralhas que de segur, a la fin deis ans seissanta ò a la debuta deis ans setanta, son estadas lei que Roqueta seguiguèt quand li tornèt l’idèa d’alestir una version occitana d’aqueu recuelh emblematic. Au moment que reveniá tanben sus sei reviradas ancianas dau Romancero gitano, e ne’n prepausava una traduccion completa, e novèla. Lo vam èra donat : amb lo Cante Jondo, aqueu « cant prigond » qu’aviá marcat tota son escritura, e per començar, son biais de concebre e de menar lo poèma, es tanben au Diván del Tamarit (« Gacelas » e « Casidas »), recuelh postum publicat en 1936, e mai au Llanto por Ignacio Sánchez Mejías (1935) que Max Roqueta avodèt son energia de reviraire : lo primier venguèt Divan dau Tamarit ; e lo segond Planh per Ignacio Sánchez Mejías. Son ansin quatre recuelhs, amb lo Romancero ja publicat dins son entier en 2009 per Letras d’òc, que n’avèm una revirada occitana deguda a un deis escrivans mai atrivants de nòstre sègle XX.
Felip Gardy

Catégorie : Editions - rééditions

26 septembre 2010

Mièja-GautaMièja-Gauta (Lo gentilòme de veire) apareis en 1989 dins la lista de las òbras per paréisser que figura dins la prumièira edicion de Medelha. Las darrièiras annadas de sa vida, Max Roqueta menèt a son acabament aquel vast roman que considerava a bèles uòlhs vesents coma una de sas òbras importantas.

Dins la tièira dels documents onediches, en 2005, après la mòrt de l’escrivan, s’atrobava en bòna plaça aquela espessa plega de fuòlhs. Mièja-Gauta tal que l’avèm ara entre las mans es un libre dau ritme planièr, de la construccion volontàriament neblosa, que l’autor, se vei, l’a remanejat trenta ans coma un palimpsèst.

A mon vejaire, Mièja-Gauta es una de las òbras màgers de Max Roqueta. Ten una plaça centrala dins l’edifici, e n’esclaira mai d’un aspècte. Es tanben une faula de tot l’aengatjament d’escrivan d’aquel autor, utopic acarnassiment a donar una cara a una cultura sens cara. Como los patetics gentilòmes de veire que ges de dire pòt pas enclaure. Magicians e maudiches. E aquela quista abotís a culir una voluptat requista sur l’òrle dau nonrés.

Joan-Frederic Brun

Ed. Trabucaire 2010 - Colleccion Pròsa occitana
Edicion originala en occitan, 278 paginas

Télécharger le BON DE COMMANDE

Editions Trabucaire : 2 rue Jouy d'Arnaud, 66140 Canet en Roussillon
Tel/Fax : 04 68 73 17 66

Catégorie : Editions - rééditions

DVD Médéehttp://www.copat.fr/medee.html

Le DVD de Médée, la pièce la plus emblématique de l'œuvre théâtrale de Max Rouquette, est disponible auprès du théâtre des Amandiers de Nanterre. Il s'agit ici de la version mise en scène par Jean-Louis Martinelli et jouée en français par une troupe burkinabé, avec Odile Sankara dans le rôle titre, filmée au festival de Naples en juin 2008, dans le cadre imposant d'un ancien hospice du XVIIIe siècle.

Le DVD (un Evènement Télérama) permet de mieux apprécier encore, avec les gros plans, le jeu de tous les acteurs, les évolutions fascinantes du Chœur et la performance d'Odile Sankara, dont la parole de feu traduit magnifiquement la force épique du texte.

DVD disponible aux éditions COPAT:  http://www.copat.fr/medee.html
Co-production : Théâtre Nanterre-Amandiers / Napoli Teatro festival Italia
Durée 1H40

En savoir plus sur la pièce

Catégorie : Editions - rééditions

cahiers Max Rouquette 201030 mai 2010

Édité par l’association Amistats Max Rouquette, le n°4 de la revue consacrée à l’écrivain vient de paraître : 88 pages avec notamment un dossier sur Max Rouquette et la musique, un texte inédit de l’écrivain, des articles de Jean-Frédéric Brun, Philippe Gardy, Yves Rouquette, Josiane Ubaud, Françoise Wyatt… des photographies en N&B ainsi que deux longs entretiens avec les musiciens Laurent Audemard et Gérard Zuchetto. En savoir plus...

 

 

 

Catégorie : Editions - rééditions

Avant-Scène MédéeA l'occasion de la série de représentations de Médée par Jean-Louis Martinelli au Théâtre de Nanterre-Amandiers, la revue bi-mensuelle L'Avant-Scène Théâtre consacre son numéro de novembre à la tragédie de Max Rouquette.

Au sommaire, entre autres :

* Le texte de la pièce
* Rouquette, le dernier troubadour, par Armelle Héliot
* Préface de Médée, par Max Rouquette
* Rencontre avec Jean-Louis Martinelli, par Olivier Celik
* Médée ou l’humanité en morceaux, par Valérie Nativel
* L’humanisation d’un monstre, par Gilles Costaz

En savoir plus sur cette parution sur le site de L'Avant-Scène Théâtre

Catégorie : Editions - rééditions

DVD Max RouquetteLes éditions du CRDP ont publié, dans la collection "Présence de la littérature", un très beau double DVD pour partir à la rencontre de l'écrivain dans les lieux où il a vécu et qui l'ont inspiré, et écouter des extraits nombreux et variés de son œuvre littéraire.

Intitulé "Max Rouquette : retrouver le chant profond", ce DVD est composé de :

* Deux films : "Max Rouquette et son vert paradis", de Roland Pécout et Michel Gayraud, "Horizons et Repères" de Pierre Nicq et Guy Prébois.

* Un entretien en occitan pour la télévision, mené par Guy Langlois.

* Des extraits de pièces de théâtre filmées et des photos des mises en scène de Jean-Louis Martinelli, Florence Thiébaut, Michel Cordes, Ahmed Madani, Nicolas Heredia.

* Des éclairages d’écrivains et de critiques : Philippe Gardy, Jean-Claude Forêt, Josiane Ubaud, Roland Pécout présentent la création poétique, la production théâtrale, la place de la nature, l’inspiration universelle d’une écriture éblouissante.

* Des regards sur les lieux de la vie personnelle, avec plusieurs petits films de reportage sur la maison natale, le bureau de l’écrivain, le Jardin des Plantes de Montpellier.

* Un cadrage littéraire et pédagogique des grands thèmes et des motifs croisés du DVD dans le livret rédigé par Claire Torreilles.

Auteurs : Claire Torreilles, J-Guilhem Rouquette, Marie-Jeanne Verny et Georges Souche.
Réalisateurs : Jean-Paul Fillit et Marie-Anne Rosso.
Collection : « Présence de la littérature »
Durée : 4 h 30. Livret : 72 pages. Prix : 20 €

Compléments en ligne et bon de commande : http://www.crdp-montpellier.fr/maxrouquette/

Voir les autres parutions 2008

Catégorie : Expositions et spectacles

Médée de Max RouquetteDu 12 novembre au 13 décembre 2009 au théâtre de Nanterre-Amandiers

Mise en scène Jean-Louis Martinelli
Musique Ray Lema

Lors d’un voyage au Burkina Faso en 2001, Jean-Louis Martinelli, saisi par l’évidente dimension tragique de l’Afrique, décide de mettre en scène le texte de Max Rouquette, lumineusement inspiré de la Médée d’Euripide. Il créera le spectacle en septembre 2003, au Théâtre Nanterre-Amandiers, avec des acteurs burkinabés sur une musique de Ray Lema.

L’an passé, le directeur du Festival de Naples demande à Jean-Louis Martinelli de reprendre ce spectacle. Ce fut l’occasion de revisiter ce texte et d’en proposer une nouvelle version, plus brute que la précédente. Médée et les femmes du chœur sont déplacées loin de la beauté sauvage de l’Afrique et transportées dans un lieu précaire à la périphérie d’une ville : campement provisoire, centre de rétention… ?
C'est cette nouvelle version que Jean-Louis Martinelli propose à Nanterre du 12 novembre au 13 décembre.

Pour en savoir plus :
Le site du théâtre Nanterre Amandiers
La présentation de la pièce par Jean-Claude Forêt
Voir des extraits du spectacle en vidéo sur DailyMotion

Un DVD sur la pièce mise en scène par Martinelli est disponible ici

Catégorie : Editions - rééditions

Romancero GitanLa version occitana de Max Roqueta deu Romancero gitano de Federico García Lorca acaba de sortir a las edicions Letras d'oc. Edicion establida per Felip Gardy.

Presentacion sus lo siti de Letras d'òc

La version occitane de Max Rouquette du Romancero gitano de Federico Garcia Lorca vient de paraître aux éditions Letras d'oc

Catégorie : Editions - rééditions

En souscription aux éditions de la revue OC : Le chant du labyrinthe, texte inédit de Max Rouquette, en version bilingue.

Lo cant de la chicanaLa Chicana, c'est le labyrinthe. Palais envoûtant et piège sans issue, avec, en son centre, le Minotaure dont on fait la rencontre mortelle, cet enfant monstrueux à face de taureau conçu par le dieu et la reine Pasiphaé. Et le labyrinthe c'est aussi la métaphore de notre vie, un ultime et décisif avatar de la cosmogonie mise en scène par l'oeuvre de Max Rouquette. L'itinéraire initiatique du poète, qui mène dans l'ombre son lecteur par la main, se confond en fin de compte avec les degrés qui conduisent au labyrinthe... Et au terme du parcours, c'est la rencontre de l'indicible, dont on sait qu'il est précisément là, au détour du chemin. La vérité que nous éludons, que nous refusons. Que nous sommes près de voir. Les cheveux du passant commencent à s'ébouriffer sur sa nuque. Les ombres furtives et trompeuses, si troublantes, se sont évanouies. L'auteur se tait et nous laisse sur ce seuil après nous avoir fait partager l'aventure de Pasiphaé bouleversée par la passion charnelle, amoureuse d'un dieu.
Jean-Frédéric Brun

La Chicana, aquò's lo laberint. Palais enfachinant e trapèla sens escapa, ont, au centre, se fai lo rescontre mortau dau Minotaur, aquel enfant mostrós dau morre de taur concebut per lo dieu e la rèina Pasifaé. E lo laberint es tanben la metafòra de nòstra vida, un ultim e decisiu avatar de la cosmogonia mesa en scèna per l'òbra de Max Roqueta. L'itinerari iniciatic dau poèta, que i acamina son legeire per la man a la chut chut, se confond fin finala amb los gras que davalan au laberint... E au cap de la caminada, i a lo rescontre de l'indicible, que se sap qu'es just aquí, au virar dau camin. La vertat que forviam, que refudam. Sèm a mand de la veire. Lo peu dau passant se rebauça al copet. Las ombras fugidissas e enganadoiras, tan trebolantas, son esvalidas. L'autor se tais en nos laissant sus aquel lindau, après nos aver fach partejar l'aventura de Pasifaé trefolida de passion carnala, enamorada d'un dieu.
Joan-Frederic Brun

Texte original occitan et traduction française de l'auteur et de J.F. Brun
Format 11x17, 50 pages.
10,50 euros

Pour commander l'ouvrage :
Revista OC, CIRDOC BP 27 F 06371 Mouans-Sartoux cedex
e-mail : comanda@ocrevista.com

Catégorie : Centenaire 2008

Programme particulièrement chargé pour le dernier trimestre de l'année Max Rouquette.

Après le festival Occitania de Toulouse qui accueille jusqu'au 13 octobre l'exposition Max Rouquette l'enchanteur, des lectures, une table ronde et du théâtre, de nombreux évènements et animations auront lieu dans l'Hérault (Montpellier et son district, Sète, Saint-Chinian, Béziers, Clermont l'Hérault, Pézenas...) mais aussi dans l'Aude (festival Identi-terres), dans le Gard (Quissac), en Lozère (Mende), en Aveyron et en Ariège. En novembre, un hommage sera rendu à l'écrivain à Ostana, dans les vallées occitanes d'Italie, tandis qu'en décembre, l'anniversaire de sa naissance sera célébré par la ville de Montpellier, ainsi que par le CIRDOC à Béziers.

Voir le programme complet

Catégorie : Centenaire 2008

Ce samedi 12 juillet, le village de Saint-Saturnin de Lucian propose une journée autour de l'écrivain, qui était très attaché à ce petit village de la vallée de l'Hérault où il possédait une maison. À partir de 14 heures on pourra découvrir l'exposition Max Rouquette l'enchanteur, ainsi que des stands d'artistes et d'éditeurs. A 17h30, la cave des Vins de Saint-Saturnin présentera la Cuvée du Centenaire. Apéritif et repas en musique (à 20h) précéderont le clou de la soirée : la représentation du Glossaire, par la Compagnie de l'Écharpe blanche, à 22 heures. Renseignements et réservations : 04 67 96 61 52. 

 

Catégorie : Centenaire 2008

Rasims de luna
La création musicale Rasims de luna, sur des poèmes et des proses de Max Rouquette, a obtenu un franc succès le vendredi 19 juin à l'Opéra Comédie de Montpellier, malgré un auditoire que l'on aurait souhaité plus nombreux.
En avançant de plusieurs mois la date de la première représentation afin de l'intégrer à Total Festum (la manifestation en faveur des cultures régionales organisée par la Région Languedoc-Roussillon), l'association n'avait pourtant pas facilité la tâche de Laurent Audemard et Jakes Aymonino, ni de celle des musiciens et chanteurs réunis à cette occasion. Une formation inhabituelle (4 voix, un récitant, 3 vents et une section rythmique) qui a d'ailleurs posé, dans cette salle d'opéra, quelques problèmes d'équilibre sonore à Eric Vaquer, l'ingénieur du son.
Le manque de rodage et de répétitions ne fait que mettre davantage en valeur la prestation de Laurent Audemard, des musiciens et des chanteurs, qui nous ont immergé pendant plus d'une heure et demie, avec beaucoup d'émotion et sans baisse d'intensité, dans l'univers poétique de Max Rouquette.
Une belle aventure qui ne restera pas sans suite, avec sans doute d'autres concerts et l'enregistrement d'un CD.
En attendant quelques extraits musicaux que nous mettrons prochainement en ligne, vous pouvez voir ici quelques images des répétitions et du concert.

 

La creacion musicala Rasims de luna, sus de poèmas e de pròsas de Max roqueta, obtenguèt plan bona prèissa lo divendres 19 de junh a l'Opera-Comèdia de Montpelhièr, ni per un auditòri que se seriá pogut desirar mai nombrós.
En avançant de mai d'un mes la data de la primièra representacion per fin de l'integrar a Total Festum (la manifestacion en favor de las culturas regionalas organizada per la Region Lengadòc-Rosselhon), l'associacion aviá saique pas renduda aisit lo prètzfach de Laurent Audemard e Jakes Aymonino, ni la dels musicaires e cantaires recampats per aquela escasença : una formacion fòra costuma (quatre voses, un recitant, tres vents e una seccion ritmica) qu'a çaquela pausat, dins aquela sala d'opera, qualque poblèmas d'equilibri sonòr a Eric Vaquer, l'engenhaire del son.
La manca de rodatge e de repeticions fa pas que metre mai en valor la prestacion de Laurent Audemard, dels musicaires e dels cantaires, que nos an faches cabussar pendent mai d'una ora e mièja, amb fòrça emocion e sens baissa d'intensitat, dins l'univèrs poëtic de Max Roqueta.
Una bèla aventura que demorarà pas sens seguida, amb saique d'autres concèrts e lo registrament d'un CD.
En esperant qualques tròces musicals que metrem lèu en linha, podètz veire aicí qualques imatges de las repeticions e del concèrt.

Catégorie : Editions - rééditions

Plusieurs éditions attendues sont parues simultanément à la fin mai, et ont été présentées ce week-end à la Comédie du Livre de Montpellier.

Deux recueils de poésie de Max Rouquette en édition bilingue :
- Poèmas de pròsa aux éditions Fédérop, qui rassemble de très beaux poèmes inédits, écrits entre 2000 et 2005.
- D'aicí mil ans de lutz, réédition chez Jorn d'un recueil majeur paru en 1995, augmenté pour l'occasion du poème éponyme, inédit.

Deux revues consacrées à l'écrivain :
- Le numéro 2 des Cahiers Max Rouquette, spécial centenaire, édité par l'association. Hommages, correspondances, regards sur l'œuvre. 64 pages, nombreuses photos inédites.
- Le numéro 951-952 de la revue Europe, consacré en partie aux troubadours et en partie à Max Rouquette.

A noter aussi la parution d'un choix de poèmes en version bilingue occitan-néerlandais : Occitaanse gedichten

Plus de détails sur ces nouvelles parutions, et sur les moyens de se les procurer.

 

Catégorie : Centenaire 2008

Rasims de luna (Raisins de lune) est le titre d'un poème de Max Rouquette, publié dans le recueil Lo maucòr de l'unicòrn [Le tourment de la licorne). C'est aussi le titre de l'un des principaux évènements du centenaire : une création musicale de Laurent Audemard et Jakes Aymonino.
Cinq instrumentistes (trois vents, contrebasse et percussions), un quatuor vocal (les Manufactures Verbales) et un récitant (Roland Pécout) sont ici réunis pour traduire à leur manière l'univers poétique de l'écrivain, à partir des poèmes de ses trois principaux recueils, interprétés en occitan et en français.

Cette création exceptionnelle sera donnée pour la première fois le 19 juin à l'Opéra Comédie de Montpellier, à 21 heures, dans le cadre de Total Festum.

En savoir plus sur ce concert

Prix des places : 15 € / 10 €
Réservation conseillée :
Billeterie de l'Opéra : 04.67.60.19.99.
Fnac, Carrefour, Géant : 0 892 68 36 22 (0,34€/min).
Réservations en ligne sur fnacspectacles.com

Catégorie : Centenaire 2008

Affiche exposition Max RouquetteProduite par l'association Amistats Max Rouquette, l'exposition Max Rouquette l'enchanteur est actuellement visible dans le hall de l'hôtel de ville de Montpellier. Les vingt panneaux richement illustrés qui composent cette exposition permettent de cheminer à travers la longue vie de l'écrivain et de découvrir les multiples facettes de l'homme et de son œuvre.

Du 6 au 25 mai, hall de l'hôtel de ville, ouvert du lundi au vendredi, de 8h30 à 17h30 sans interruption.

L'exposition déménagera ensuite à la salle Saint-Ravy, où elle sera visible du 26 mai au 8 juin.
Pendant la Comédie du Livre, elle servira de cadre à une série de trois conférences autour de l'œuvre de Max Rouquette, ainsi qu'à la présentation des nouvelles parutions de ce mois de mai. Nous reviendrons bientôt sur tout cela.

 

 

Catégorie : Centenaire 2008

Jeudi 3 et Vendredi 4 Avril, à Montpellier, Médiathèque centrale Emile Zola

Organisé par l'Université Paul Valéry, ce colloque accueillera une vingtaine de participants sur deux jours pour évoquer le renouveau de la poésie en langue d'oc entre 1930 et 1960. Un renouveau auquel Max Rouquette (qui fera l'objet de la première séance) a bien entendu grandement contribué.

Un des éléments qui paraît avoir profondément marqué cette renaissance poétique est l’apport des littératures voisines ou plus lointaines en d’autres langues (poésie espagnole et catalane, proximité des cultures germaniques...), ou encore de la littérature occitane d’autres époques. L’existence de poètes traducteurs constitue un point de repère parmi d’autres de ce mouvement dont témoignent aussi, de façon inégale et souvent contrastée, les revues littéraires occitanes publiées pendant cette période, sans oublier les revues françaises auxquelles participent certains poètes d’oc.

Le colloque se terminera par une table ronde animée par Jean-Claude Forêt, à laquelle sont invités quatre poètes majeurs : Serge Bec et Bernard Lesfargues (poètes de langue d'oc), Jean-Baptiste Para et Frédéric-Jacques Temple (poètes de langue française).

Voir les horaires et le programme complet du colloque

 

Catégorie : Mises à jour

En ouverture de cette année du centenaire, l'association Amistats Max Rouquette est heureuse de vous accueillir sur max-rouquette.org.

Cette première version du site est encore incomplète et sera amenée à se développer au fil des mois. En particulier la section consacrée aux ressources, encore vide, réunira par la suite des documents destinés à ceux que cette oeuvre passionne ou qui veulent aller plus loin dans sa découverte : analyses et critiques, entretiens avec l'auteur, documents divers... D'autres extraits de l'œuvre seront également ajoutés progressivement, ainsi que, entre autres, un petit historique de la littérature occitane, un parcours à travers les lieux de l'écrivain, une présentation d'aspects parfois moins connus de son œuvre (les dessins, les traductions, son action en faveur de la culture d'oc, du jeu de balle au tambourin etc.).

Que les connaisseurs qui remarqueraient ces lacunes soient rassurés : nous avons bien l'intention que ce site reflète au mieux la richesse de l'œuvre et les multiples domaines qu'elle concerne.

A noter également que si max-rouquette.org s'adresse pour l'instant aux francophones, il a pour vocation de devenir trilingue dès que possible : avec une version en occitan, langue d'écriture de l'écrivain, et une autre en anglais.

En attendant, nous vous invitons, si vous le pouvez, à venir fêter avec nous le centenaire de la naissance de Max Rouquette tout au long de cette année 2008. Vous en trouverez dans ces pages le programme et l'actualité.

 

Catégorie : Centenaire 2008

L' avant-programme du centenaire est en ligne, ainsi que la présentation des évènements qui se dérouleront tout au long de l'année.

En prologue au lancement du centenaire (début avril à Montpellier), aura lieu le 15 février à Graveson (13), une conférence-rencontre à propos de l’œuvre théâtrale, romanesque et poétique : Max Rouquette ou l'énigme de l'être.

Marie-Hélène Bonafé (comédienne et directrice de la revue Auteurs en scène), et Roland Pécout (auteur, conteur et journaliste) nous proposeront un voyage dans l’œuvre de l'écrivain. Un voyage ponctué de quelques moments de lecture, qui nous conduira de Vert Paradis, l’œuvre majeure, à son œuvre théâtrale, moins connue et qui donne à voir une écriture apparemment plus légère.

Marie-Hélène Bonafé et Roland Pécout tâcheront de donner quelques clefs pour entrer dans le secret d’une écriture et d’une œuvre immense, et dessiner le portrait d’un auteur contemporain majeur.

Le vendredi 15 février à 20h30, salle du conseil, Mairie de Graveson.

Renseignements : CREDDO : 04 32 61 94 06 ou 06 87 31 11 03.
Site web : www.creddo.info